Startups : comment gérer sa conformité au RGPD ?

Une startup a la particularité de démarrer sur les chapeaux de roues et souvent avec beaucoup d’idées, d’outils de communication et collaboration. Elle se doit de communiquer vite et bien et de se rendre rapidement visible.

Une autre de ses particularités est de se servir du numérique pour développer ses produits et services. Si la Startup a pour modèle économique un socle de collecte de données important, il y a fort à parier que les données et informations personnelles en sont le cœur.

Comme toutes les organisations, ces entreprises devront produire un registre et gérer l’intégralité des projets de mise en conformité, en continu. Data Transition propose une approche de protection des startups sur les terrains qui l’occupent en priorité :

>  De quoi sont-elles responsables exactement ?

>  Que doivent-elles mettre en œuvre en termes de protection des données?

>  Leurs collectes de données sont-elles licites ?

>  Doivent-elles réfléchir rapidement à une politique de recueil du consentement ?

Il existe un outil qui répond aux obligations de la Privacy by Design. Cet outil doit être déclenché en fonction de certains critères pour des traitements mais il peut aussi couvrir une activité.

C’est dans ce cadre que Data Transition propose une analyse d’impacts aux Startups après avoir identifié leurs traitements. Cela permet d’encadrer l’activité et d’en maîtriser les risques majeurs, ceux qui pourraient entrainer un arrêt immédiat en cas de contrôle et mettre en péril l’avenir et le développement de l’organisation.