Les entreprises ne sont peut être pas suffisamment prêtes…

Une étude menée à l’échelle mondiale par Veritas Technologies révèle que les entreprises dans le monde pensent à tort être conformes au règlement général sur la protection des données (GDPR).

Cette étude se compose d’une infographie en Anglais et de sa traduction en Français.

Le périmètre n’est pas donné mais la méthode est assez claire, on demande aux entreprises si elles se sentent prêtent, puis on approfondit un peu les questions pour évaluer cette première réponse.

Pour les professionnels de la Privacy, rien de très surprenant, cette discipline a toujours été considérée comme une contrainte avant tout juridique à laquelle les avocats répondent principalement pour protéger les responsables légaux.

Très peu de responsables légaux considèrent la Privacy comme un levier de développement économique et une assurance de pérennité de ses activités. Quasiment aucun n’a inclus la Privacy comme un système de gestion des données, alors même que beaucoup investissent pour leur transformation digitale en faisant de la donnée le coeur de leur business model.

La discipline de la Privacy doit s’ouvrir à toutes les activités des entreprises, pour servir des stratégies innovantes souvent gourmandes en données, qui doivent respecter les règles pour être capitalisées, valorisées et rentables.